En célébrant le « dernier A-Dieu », la famille endeuillée demande la prière de l’Eglise et de la communauté chrétienne pour le salut de l’âme du (de la) défunt(e). Nous croyons à la « communion des saints » , cette mystérieuse mais réelle communion qui existe entre tous les membres du Corps du Christ : ceux qui sont encore en pèlerinage sur la terre et ceux qui nous précèdent, à la suite du Christ, dans le grand passage de la mort à la vie.

Après la bénédiction du corps avec l’eau baptismale et l’encens purificateur, la prière s’achève au cimetière avec la bénédiction de la tombe.

L’Eglise recommande toujours la sépulture « à la manière du Seigneur ». Mais, en cas d’incinération, il est toujours possible de s’entendre avec le prêtre pour une prière au cimetière au moment du dépôt.

Visits: 1